Utilisation de la sauge blanche amérindienne dans les rituels de purification

tipis-amerindien-pratique-chamanique

La sauge blanche amérindienne est une plante très appréciée dans le chamanisme. De nombreuses légendes issues de la tradition amérindienne témoignent du lien de cette plante avec l’humanité. Il existe de nombreux usages et préparations de la sauge associées à des pratiques chamaniques. Elles permettent au chamane, ou «homme-médecine» de rétablir l’harmonie entre le monde visible et le monde invisible. 

Qu’est-ce que la sauge blanche amérindienne ? 

sauge-séchée-bouquets

La sauge blanche (Salvia apiana) est une plante de nature vivace appartenant à la famille des Lamiacées. Elle est originaire du Sud-Ouest des Etats-Unis et du Nord-Ouest du Mexique. 

L’étymologie latine du mot sauge, salvare, a pour signification «sauver». Ce sont les nombreuses vertus de la sauge qui lui ont valu ce nom. 

Elle est connue pour vivre plusieurs années et résister aux intempéries. C’est pour cette raison que la sauge était associée à l’immortalité et la longévité.

Les traditions chamaniques accordent une place particulière à cette plante que ce soit dans les rituels ou dans les préparations médicinales. 

Pour les peuples autochtones d’Amérique du Nord, la sauge blanche fait partie des quatre grandes plantes sacrées avec le tabac, le cèdre et le foin odorant.

Quelle sont utilisation de la sauge dans les rituels amérindiens? 

Selon la tradition amérindienne, afin que la guérison puisse opérer, il est nécessaire que l’espace soit purifié et nettoyé des mauvais esprits ou énergies négatives. 

Chez les peuples autochtones la fumigation est une technique permettant à la fois d’activer les propriétés de la plante et de chasser les mauvais esprits. 

Cérémonies de la fumée 

La sauge blanche séchée est utilisée dans les traditions amérindiennes lors des “cérémonies de la fumée” afin de purifier la pièce dans laquelle le rituel va avoir lieu. 

Elle est généralement posée dans une coquille d’ormier permettant de protéger le bois ou les meubles environnant des risques de brûlure. 

La fumée de la sauge lors du rituel est manipulée par le chamane afin de soulager les parties du corps physique nécessitant un soin. Parfois au lieu de frotter le corps à la main, il peut arriver que le chamane utilise une plume lors du rituel pour faire des ronds autour de la personne. 

Lors du rituel, la fumigation est accompagnée de prières. Certains guérisseurs, capables de voir les auras, peuvent utiliser la fumée afin de réparer les parties tâchetées du corps spirituel. 

Quête de vision et danse face au soleil 

Les rituels dans la tradition lakota marquent une étape importante dans le développement spirituel d’une personne. Le quête de vision et la danse face au soleil constituent des rites de passage importants dans la vie d’un individu où la sauge joue un rôle important.

Lors de la quête de vision, le participant, toujours encadré par un homme-médecine, commence par se préparer pendant une période pouvant durer un an. Puis le jour J, qu’il pleuve ou qu’il neige, la personne doit s’isoler dans la nature sans eau ni nourriture.

Parfois les participants lors de leur quête de vision sont allongés sur des lits recouverts de sauge blanche, afin de les protéger des mauvais esprits. Le but du jeune, pouvant durer jusqu’à quatre jours, est de permettre d’entrer dans des états modifiés de conscience, entrer en contact avec un animal totem, et accueillir des visions. 

La danse au soleil s’effectue sous un soleil de plomb sur des plaines d’Amérique du Nord. Les hommes tournent autour d’un arbre sacré, symbolisant le Grand Esprit. Cette cérémonie dure quatre jours, durant lesquels les hommes ne peuvent ni boire ni manger.

Lors de la fin de la danse, les danseurs s’attachent une petite lanière accrochée sous la peau du torse ou du dos avec des petites chevilles en bois. Cette lanière est reliée à l’arbre jusqu’à ce que la peau des danseurs lâche.

Au terme de cette épreuve, les danseurs sont allongés sur des lits recouverts de sauge où ils poursuivent leur jeune et racontent leur vision au chaman. Ce rite de passage pratiqué par les hommes lakota est une cérémonie importante dans la tradition amérindienne. 

Les huttes de sudation ( sweat lodge )

Il s’agit d’un rituel amérindien permettant de raccorder l’homme avec l’univers. Dans ce rituel, les participants, encadrés par un chamane, sont invités à passer un certain temps dans une tente artisanale chauffée avec des pierres brûlantes. Au cours de ce rituel, la sauge est mélangée avec l’eau bouillante avant que celle-ci ne soit versée sur les pierres.  

Sous quelle forme est utilisée la sauge amérindienne ? 

bâton-rameau-sauge-sechee-chamanisme
Bâton de sauge séchée

La sauge blanche peut être utilisée sous différentes formes. Les amérindiens peuvent l’utiliser sous forme de feuilles en vrac déposées à l’intérieur des tipis ou cercles de guérison. Mais la sauge est surtout utilisée sous la forme de rameaux ou bâtons. 

Pour des utilisations sortant du chamanisme, il est aussi possible de retrouver de la sauge blanche dans de l’encens ou bien des huiles.

Quels sont les bienfaits de la sauge blanche amérindienne? 

  • Purification d’une pièce de ses énergies négatives. La sauge permet de nettoyer l’espace dans lequel le rituel a lieu afin de chasser le “mauvais esprit”. Elle produit un nettoyage énergétique du lieu. 
  • Amélioration de l’humeur. Des études scientifiques ont pu montrer que la fumée produisait des ions négatifs, dont les effets sont bénéfiques sur notre humeur. 
  • Amélioration de la qualité de l’air. Selon cette étude, la fumée médicinale aurait des vertus anti-microbiennes. Elle permet de réduire le nombre de bactéries dans l’air rendant ainsi l’environnement plus propre. Elle réduit ainsi le risque d’affections liées à une mauvaise qualité de l’air.
  • Invocation du sacré. Les rituels à base de sauge permettent de nous relier à ce qui est essentiel. Ils permettent de nous faire retrouver un espace sacré, qui est l’espace intérieur dans lequel nous pouvons nous transformer. 

Comment faire brûler de la sauge amérindienne de Californie? 

petit-bol-pierre-sauge-fumée

Le processus pour faire brûler la sauge blanche est très simple. Toutefois il est recommandé de prendre quelques précautions. 

  1. En premier lieu, il n’est pas recommandé de ne pas faire brûler de la sauge en présence d’une femme enceinte, de très jeunes enfants ou de personnes asthmatiques.
  2. Veillez à utiliser la sauge dans un endroit bien aéré. Si vous brûlez de la sauge dans votre pièce de yoga ou de méditation, il est conseillé de laisser une à plusieurs fenêtres ouvertes afin que l’air puisse circuler.
  3. Il convient d’utiliser une surface non inflammable pour faire brûler la sauge blanche. Cela peut être une coquille d’haliotide, un bol en ivoire, une pièce en porcelaine, ou une coque en abalone. 
  4. Puis allumez le bâton de sauge avec une allumette ou un briquet. Attendez quelques secondes le temps que la sauge entre en combustion, puis éteignez le feu en soufflant. 
  5. Vous pouvez circuler dans la pièce avec la sauge afin de purifier l’air. Vous allez sentir la transformation alchimique s’opérer au travers de la purification énergétique de l’air. 
  6. Attendez que la sauge se consume totalement. Selon les croyances chamaniques, le processus de purification se poursuit jusqu’à ce que la sauge soit consumée. 
  7. Si vous souhaitez interrompre la fumigation, il vous suffit tout simplement d’éteindre le rameau en l’étouffant dans ses cendres.

Comment pouvez-vous utiliser la sauge amérindienne ? 

espace-rituel-magique-bougies-sauge-pierres

Vous pouvez créer votre propre rituel à partir d’un bâton de sauge.

En s’inspirant des rituels amérindiens, vous pouvez utiliser la fumée de sauge pour purifier un espace dédié à une pratique spirituelle ou de soin. 

La sauge amérindienne peut par exemple être utilisée afin de purifier l’énergie d’une pièce dédiée à la pratique de la méditation ou au yoga. 

Elle peut aussi s’utiliser pour nettoyer l’énergie d’une maison ou d’un appartement. Certains propriétaires d’appartements au Canada aiment utiliser la sauge pour effacer la présence des occupants précédents et chasser les mauvaises énergies. 

Enfin vous pouvez utiliser la sauge accompagnée d’une prière dans le cadre d’une pratique spirituelle. 

Conclusion 

La sauge blanche est une des grandes plantes sacrées de la tradition amérindienne. Elle possède de nombreuses vertus. Toutefois elle est principalement utilisée pour purifier un espace des énergies négatives. Elle permet de créer un espace sacré, propice au soin et à la transformation intérieure. 

Sources : 

Frederika Van Ingen, Ce que les peuples racines ont à nous dire, De la santé des hommes et de la santé du monde, Editions Les Liens Qui Libèrent, 2020

Les chamanes hier et aujourd’hui, Jean Patrick Costa, Arutam, 2005

http://www.webagoo.eu/bibliotheques/39925/messages/purification_a_la_fumee_de_sauge.pdf

https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/17913417/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *