yoga-du-son-nada-bien-etre

Yoga Energétique du Son : Guide Pratique pour Faire Chanter vos Energies

Le son occupe une place primordiale tout au long de l’histoire de l’humanité. Dans le prologue de l’évangile selon Jean, issu de la Bible on peut lire :

 « Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu ». 

Nouveau Testament

Dans de nombreuses cultures traditionnelles, le son joue un rôle cosmologique. Il est essentiel à la création du monde. 

Dans la tradition hindouiste et bouddhiste, le son, au travers du mantra « Om » est un principe originel permettant la structuration du monde.

Des études ont été mené de façon à établir les effets du sons sur le corps et l’esprit, mettant en évidence ses nombreux bienfaits. 

Le yoga dans certaines de ses pratiques utilise le son et l’action du « om ». Ces sons ont alors pour but de ramener le pratiquant à un son originel, résonnant chez chaque individu : le son du silence ou nada. Il existe certaines fréquences ou sons spécifiques permettant de nous rapprocher de ce son intérieur présent en chacun de nous. C’est ce qu’explore le yoga du son dans sa pratique.

Qu’est-ce que le yoga du son ?

Le Yoga du son est une forme de Yoga utilisant le son afin d’atteindre la conscience pure. Elle est une voie d’exploration de la conscience s’appuyant sur une expérience millénaire. Elle a été développée par des Brahmanes étudiant les différentes façons d’ouvrir l’Être à d’autres niveaux de conscience.

Le yoga du son porte aussi le nom de « Nada Yoga », le mot « Nada » provenant du sanskrit et signifiant « son primordial ».  Il est une voie d’exploration de la vibration cosmique, souvent incarnée par le mantra « Om ». Ce type de yoga ouvre une voie de connexion à l’Absolu par le son.

Les mantras dans le yoga correspondent à des fréquences d’énergie reliées au Prana, ou souffle. Ils sont une ouverture vers la dimension sacrée du monde.

mer-soleil-paysage-naturel

Origines du Yoga du Son 

Le Nada Yoga prend ses racines aussi bien dans l’hindouisme que dans le bouddhisme. 

Dans un texte majeur du bouddhisme Mahayana, le Bodhisattva Avalokiteshvara raconte comment il aurait atteint l’illumination par la concentration sur le son intérieur. Le Bouddha congratule alors Avalokiteshvara déclarant que cette pratique est la voie suprême de l’éveil.

Les différents types de Yoga du Son

Shabd et Shakti

Les deux premières branches sont appelées et connus sous le nom de Shabd et Shakti Yoga. Elles sont axées sur les mantras et leurs propriétés mystiques bien que leurs origines et leurs pratiques soient différentes.

Bhakti

La troisième branche porte le nom de Bhakti Yoga. Bhakti signifie en sanskrit dévotion. Cette branche de Yoga consiste à chanter des chants de dévotion afin de se connecter à un espace intérieur d’amour.

Nada

La quatrième branche du Nada Yoga est connu sous le simple nom de Nada. Elle utilise les sons afin d’accompagner des pratiques de méditation. Dans cette branche, il n’y a pas de mantras impliqués.

Cette branche prend appui sur la musique classique indienne. La musique traditionnelle indienne se caractérise par sa complexité et son raffinement. Il s’agit d’une musique à dimension mystique.

La pratique de cette branche du yoga du son ne requiert pas spécialement d’être un musicien professionnel.

Le nada yoga vise à rétablir une relation alignée à soi-même. Elle permet de mieux habiter son corps et d’offrir une voie d’expression à l’âme.

yoga-exercice-gym-douce-naturelle

Pratique du Yoga du Son

Le son est utilisé comme un véhicule pour accéder à un espace intérieur de bonté. Le son aide le corps à ouvrir ses perceptions et rétablir le dialogue avec les émotions. En rétablissant ce dialogue, il est alors possible de rétablir une circulation énergétique fluide. Cela permet de se remettre à l’écoute de son propre son unique afin de le faire vibrer et résonner.

Lors de sa pratique le méditant est invité à fixer son attention sur un son qu’il peut entendre à la fois par le mental et les oreilles. 

Le yoga du son offre beaucoup plus qu’un moment de relaxation ou de bien-être.  Il est un chemin vers l’unité entre soi, son monde intérieur et le cosmos. 

Les sons sont employés afin d’ouvrir et renforcer les centres d’énergie (chakras) :

  • Premier chakra ou chakra racine situé au niveau du périnée. 
  • Deuxième chakra ou chakra sacré.
  • Troisième chakra ou chakra du plexus solaire
  • Quatrième chakra ou chakra du coeur
  • Cinquième chakra ou chakra de la gorge 
  • Sixième chakra ou chakra du troisième oeil
  • Septième chakra ou chakra de l’harmonie

Dans la pratique, plusieurs sons sont utilisés sous la forme de mantras : lam, vam, ram, yam, ham et aum. Les mantras sont des mots sanskrits employés pour opérer une transformation spirituelle.

Chaque mantra possède une signification qui lui est propre ainsi que des effets spécifiques. Il forme une vibration permettant de donner de la force à celui qui le pratique.

Des sons de gongs peuvent également être utilisés dans la pratique.

Dans la pratique certaines postures spécifiques peuvent être déployées afin de faciliter l’apaisement du mental et le soulagement du stress.

Les bienfaits du Yoga du Son

La pratique du Yoga du Son permet :

  • D’apaiser les tensions du corps ainsi que le mental.
  • Produire un massage sonore pour les principaux organes du corps.
  • Favoriser un centrage du corps et de l’esprit.
  • Favoriser l’activation de l’hémisphère droit du cerveau, associé à la fois aux émotions et à la créativité.
  • Contribuer à la libération de blocages énergétiques ou émotionnels.

Enfin au delà des bienfaits sur le corps et l’esprit, cette étude montre comment certaines musiques répondent à un besoin fondamental de l’homme au même titre que la nourriture ou que l’eau. Elles permettent aux individus d’accomplir leur propre potentiel car elles redonnent du sens à leur vie. Elles peuvent s’utiliser notamment pour soulager les personnes souffrant d’insomnie, de dépression, d’anxiété, ou de retard de développement.

A qui s’adresse le Nada Yoga et où se former? 

Le Nada Yoga est une pratique tout public. Elle s’adresse à des personnes :

  • Désireuses de travailler sur leur propre voix et d’en découvrir les potentialités
  • Souhaitant travailler sur leur niveau de conscience et leur taux vibratoire 
  • En quête d’une thérapie par le son
  • Souhaitant s’offrir un moment de relaxation, de bien-être et d’harmonisation
  • Curieuse d’aller à la rencontre de leur désir d’âme
  • Souhaitant redonner du sens à la leur vie

Il existe désormais de nombreux moyeux de se former au yoga du son. Voici les différentes possibilité qui s’offrent à vous : 

  • Des studios spécialisés en Yoga du son proposant à la fois des cours, des formations ou des stages. 
  • Des formations en ligne dispensés par des professionnels. 
  • Des stages d’immersion dans la pratique en Inde

Une ouverture à la spiritualité

Dans le Yoga du Son, le son possède une dimension supérieure associée à la création du monde. Le son ne correspond alors pas à nos conceptions habituelles. Il correspond à une entité vibratoire symbolisant la vie depuis son origine. Il ouvre un espace de guérison et d’ouverture de la conscience.

La pratique du yoga du son aide à identifier sa propre information vibratoire afin de pouvoir déployer l’ensemble de ses potentialités. Il offre une possibilité de retrouver sa juste place dans le monde afin de vivre la vie que l’on doit mener. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *