bols-tibétains-chantants

La sonothérapie: l’utilisation des sons pour la guérison du corps et de l’esprit

Nous sommes entourés au quotidien par des sons, que ce soit le son de la pluie, du vent, des oiseaux, du ciel ou de la mer.

Lors des premiers instants de notre existence, lorsque nous sommes alors dans le ventre de notre mère, nous entendons ses battements de coeurs. Au bout du 4ème mois, nous entendons non seulement les sons venant du corps de notre mère mais également ceux venant du monde extérieur. 

Les sons, le rythme, et par conséquent la musique sont des éléments fondamentaux de l’existence humaine. Depuis des temps anciens, la musique est employée à des fins de communication, de guérison et de transformation.

Quelle est l’histoire de la sonothérapie? 

univers-creation-big-band
Création de l’univers

Selon la théorie du Big Bang, la vie sur terre est apparue par le son et la lumière. Selon les croyances en Inde, la création du monde serait lui fruit d’un son, le son “Om”. Le son est à l’origine de l’humanité. Le son est employé comme moyen de guérison depuis la préhistoire.

Dans un épisode biblique célèbre du livre de Samuel, David joue un air de cithare au roi d’Israël, Saül, afin de soulager ses tourments.

A l’époque de la Grèce antique, les philosophes Platon et Aristote affirmaient que la musique affectait l’âme et les émotions. Et le père de la médecine occidentale, Hippocrate, jouait aussi de la musique pour ses patients. 

Dans la culture hindouiste, on a longtemps compris que les chants et les mantras avaient un effet positif sur la guérison grâce au son. Depuis des milliers d’années, les mantras avec des sons sanskrits sont utilisés pour équilibrer les chakras et élever la conscience.

Dans les cultures amérindiennes, les chamanes utilisent le chant et la danse pour soigner les malades.

L’utilisation du son comme méthode de guérison remonte à la préhistoire, lorsque les chamans chantaient et tambourinait pour guérir les gens. Dans les anciennes écoles de mystère de Grèce, d’Inde, d’Égypte et d’autres centres de connaissance, l’utilisation du son et de la musique pour guérir était une science sacrée très développée.

Au XXième siècle, à la suite de la seconde guerre mondiale, la musique était employé afin de traiter les douleurs post traumatiques des soldats rentrant du front. 

Bien que le son est un outil soit un outil de guérison très répandu dans toute les culture depuis la nuit des temps, son fonctionnement reste assez peu connue par la science. 

Qu’est ce que la sonothérapie? 

La sonothérapie consiste en l’utilisation de sons à des fins thérapeutiques.  Le son se caractérise par une onde, une vibration, qui touche l’ensemble de notre être physique et psychique. Le son ainsi n’est pas uniquement entendu par nos oreilles mais également par l’ensemble des cellules de notre corps. 

Une raison pour laquelle le son nous guérit est qu’il agit en profondeur sur toutes les dimensions de notre être. Le son favorise l’harmonisation énergétique. Les vibrations nous aident à développer la présence, le centrage. 

En corrigeant les déséquilibres du corps et de l’esprit, le son peut jouer un rôle positif dans le traitement de nombreu troubles médicaux.

Quels sont les instruments de la sonothérapie? 

Tambours chamaniques

tambours-chamaniques-guérison

Les Tambours chamanique. Le tambour est souvent associé aux chamanes. Ces tambours étaient à l’origine utilisés  dans les rituels chamaniques. Il est utilisé dans de nombreuses cultures traditionnelles (sibériennes, mongoles, amérindiennes..). Aujourd’hui, il s’utilise en Europe également dans le cadre de soins chamaniques. 

Lors des rituels chamaniques, le chamane commence par jouer une cadence proche de celle du coeur. Puis ensuite il augmente légèrement cette cadence. Le rythme associé au son lourd du tambour a pour effet de réveiller la mémoire cellulaire ancestrale. 

Les rythmes et sons du tambour induisent des états de transe, état modifié de conscience, nous lequel nous pouvons nous connectons avec nos forces primaires. Nous entrons en contact la force de vive, la nature et le monde des esprits. Ce son et les rythmes du tambour ouvre un espace souvent oublié en nous : l’espace du sacré, nous reliant à la fois à la terre et au ciel, au présent, et redonnant du sens notre vie.

Les bols chantants

bol-chantant-tibétains-ancienx

Ces objets sont apparus il y a des milliers d’années au sein de la religion bön. Il s’agit d’une religion animiste préexistante au Bouddhisme, majoritaire en Tibet. Les bols étaient utilisées comme objet sacré, outil de soins thérapeutiques, et objet alimentaire.. A notre époque, ces bols chantants sont fabriqués à partir de bronze et cuivre. Toutefois à l’origine les bols étant constitués de sept métaux associés chacun à un astre: 

  • L’argent (la Lune)
  • Le cuivre (Vénus)
  • L’étain (Jupiter)
  • Le fer (Mars)
  • Le mercure (Mercure)
  • L’or (le Soleil)
  • Le plomb (Saturne

Les bols de cristal. 

Ces bols thérapeutiques ont la particularité d’être composés essentiellement de silice, élément chimique entrant dans la composition de nombreuses cellules du corps humain. La sonorité de ces bols chantant génère une sensation de bien-être et de détente profonde. 

Les Gongs

Le Gong est un objet traditionnel sacré venant du Sud-Est asiatique que l’on retrouve dans les temple shintoïstes et bouddhistes. Produit un son fort et prolongé sur lequel se superpose des harmoniques. Il est généralement frappé à l’aide d’une mailloche. 

Le son des gongs encadre certaines cérémonies religieuses bouddhistes ou taoïstes. Les gongs sont utilisées utilisés dans le cadre de la pratique de la méditation bouddhiste. 

Les diapasons thérapeutiques

Les diapasons les plus célèbres sont les diapasons du solfège sacré. L’histoire de ce remonte au personnage biblique du roi David, joueur de lyre, de cithare ou de harpes suivant les versions. David avait crée 4 tonalités à partir de sa lyre. Ces tonalités avaient été utilisé pour créer des psaumes textes poétiques religieux) par David.

Par la suite, le fils de David, Salomon, utilise les 4 tonalité et la géométrie pour créer le cantique des cantique, ou chant de Salomon. Après la mort de Salomon, ces tonalité du solfège sacrés ont disparu. Elles ont été redécouverte par les chants grégoriens. Puis, dans le milieu des années 1970, les fréquences du solfège sacré sont à nouveau redécouvertes par le médecine et herboriste le docteur Jospeh Puleo. 

Les diapasons sont conçu pour produire des fréquences spécifiques aux vertus thérapeutiques :

  • 396 Hz. Cette fréquence est impliqué dans le processus des grands fardeaux et de la culpabilité, et de la peur. Elle agit sur les blocages cachés et les croyances négatives empêchant la réalisation. 
  • 417 Hz. Cette fréquence permet d’améliorer l’habitude de l’esprit à se débarrasser d’influence néfaste. Elle favorise la libération des influences destructrices et traumatisantes. Elle facilite le changement conscient et inconscient. Elle nous met en contact avec une grande source d’énergie, activant note potentiel créatif.
  • 528 Hz. Cette fréquence apporte la transformation. Elle est associé à l’amour. Elle favorise la paix intérieur.
  • 639 Hz. Elle augmente la capacité à créer des relations harmonieuses avec les autres. Il s’agit de la fréquence sociale.
  • 741 Hz. Elle peut ouvrir les individus émotionnellement des individus fermé ou bloqué, permettant à leur énergie vitale de s’ouvrir. Cette fréquence conduit à la réalisation de soi. 
  • 852 Hz.  Cette fréquence aide à accroître la conscience et semble faciliter l’ouverture à l’expérience spirituelle et au changement. Elle peut s’utiliser comme outil afin d’aider une personne à s’ouvrir au monde non physique. 
  • 963 Hz. Elle permet de conduire à la lumière intérieur. Elle nous reconnecte avec l’énergie universelle
diapason-guerison-solfege-sacre

Le Tingsha

Les tingshas sont des instruments traditionnels sacrés utilisés dans les rituels bouddhistes. Ce sont des cymbales en métal, composées d’alliage de bronze relié à une cordelette en cuir. Les tingshas s’utilise en sonothérapie afin de créer un univers sonore propice au bien-être et à la relaxation. Elles peuvent également s’utiliser dans le cadre de soins énergétiques afin de libérer le patient de ses énergies négatives.

Le Carillon de Koshi

Les carillons de koshi sont des instruments de musique fabriqués en bambou. Ils possèdent des sons riches en harmoniques et profonds. Ils sont utilisé en sonothérapie pour leur qualités acoustiques afin de créer de la détente et du bien-être.

 Les bienfaits de la sonothérapie 

La thérapie par le son active les capacités d’autoguérison du corps. Voici les différents bienfaits des thérapies par le son :

  • Libération émotionnelle
  • Détente corporelle et musculaire
  • Diminution de la douleur
  • Amélioration de la capacité de concentration 
  • Stimulation du système immunitaire 
  • Effet positif sur l’humeur 
  • Synchronisation corps esprit
  • Soulagement ds troubles digestifs et amélioration de la qualité du sommeil
  • Stimulation  de la créativité

Les indications de la sonothérapie

La sonothérapie s’adresse à toute personne désireuse souhaite de réaliser un travail énergétique afin de soulager certaines douleurs émotionnelles ou psychiques. Elle convient également aux personnes souhaitant diminuer leur niveau de stress ou d’anxiété par des massages sonores. La guérison par le son peut améliorer ou soulager de nombreux affections, notamment :

  • L’autisme. La sonothérapie ne prétend pas guérir l’autisme. Toutefois elle apporte des techniques pour améliorer le confort de vie des personnes autistes, en ouvrant de nouveaux canaux de communication. La sonothérapie permet de libérer l’expression de certaines émotions, ce qui favorise favorisant ainsi le bien-être et l’équilibre.
  • Dépression. La sonothérapie peut aider à débloquer la circulation de l’énergie, permettant au patient de retrouver de la vitalité. Les vibrations ont une action équilibrante et stimulante sur le corps, permettant de dénouer les blocages énergétiques internes.
  • Troubles de l’apprentissage. L’action rééquilibrante de la sonothérapie favorise le centrage. Elle permet d’améliorer les capacités de concentration nécessaire à l’apprentissage. 
  • Troubles anxieux. Les soins par le son aident le corps à retrouver un état d’équilibre et de paix. Ils permettent de se libérer des énergies négatives, empêchement la circulation naturelle de l’énergie vitale. La sonothérapie peut ainsi apporter une stabilité émotionnelle, très aidante pour soulager les troubles de l’anxiété.
  • Le Stress. En rétablissant l’équilibre énergétique, les thérapies par le son se montrent particulièrement efficaces à soulager les symptômes du stress. Elles renforcent les capacités naturelles du corps à se défendre contre les agressions diverses. 
  • Le syndrome de stress post-traumatique. Afin de soulager les douleurs post-traumatiques des soldats lors de la seconde guerre mondiale, de nombreux hôpitaux développé des soins en par la diffusions de concertos de musiques classiques et particulièrement des pièces de Jean Sébastien Bach. 
  • La douleur. Enfin la sonothérapie constitue une aide pour le traitement de douleurs physiques et psychiques.

Conclusion 

La sonothérapie est un soin holistique s’adressant à tout le monde. Elle permet de bénéficier des bienfaits thérapeutiques des sons pour apaiser le corps et l’esprit. Les sons ont une action rééquilibrante, permettant de retrouver l’harmonie intérieure. Ils stimulent l’énergie vitale et redonne au corps ses capacités naturelles d’auto guérison. La sonothérapie constitue une aide précieuse dans le traitement de nombreuses affections pour lesquelles la médecine conventionnelle reste impuissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *