eglise-religieuse-orgue-messe

Le secret des 9 fréquences de guérison très utiles du solfège sacré

Depuis la nuit des temps notre monde est bercé par une multitude de sons. Ces ondes sonores ont une influence à la fois sur notre corps et notre esprit. Certaines ont la possibilité de guérir et de nourrir l’âme. Elles sont appelées « fréquences de guérison ».

Les hommes ont cherché depuis des temps anciens à percer les mystères des vibrations. Certains chercheurs ont pu affirmer que les sons pouvaient même conduire aux secrets de l’univers.

Selon la phrase de l’inventeur et ingénieur Nicolas Tesla : 

«Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en termes d’énergie, de fréquence, d’information et de vibrations…»

Le solfège sacré est une gamme ancienne composée de fréquences spécifiques aux propriétés thérapeutiques.

Nous allons découvrir ici l’univers des fréquences de guérison du solfège sacré.

Les origines des fréquences du solfège sacré

Les premières traces du solfège sacré remontent à l’Ancien testament. Dans le livre de Samuel, le Roi David, connu pour ses talents de musiciens, soulage le Roi Saül de sa dépression en lui jouant des aires de lyre. Ces aire de musique serait à l’origine du solfège sacré.

David crée 4 gammes à partir de sa lyre, qu’il utilise par la suite pour écrire des psaumes. Il transmet ensuite ses découvertes musicales à son fils Salomon qui utilise ces gammes et la géométrie pour créer le cantique des cantiques, aussi connu sous le nom de «Chant de Salomon». Toutefois, à la mort de Salomon, ces gammes sont oubliées.

Les gammes du solfège sacrée sont redécouverte lors de la création des chants grégoriens au début du IX ième siècle. 

Elles sont fondées sur la théorie de l’harmonie des sphères inventée par Pythagore. Cette théorie affirme que l’univers est régi par des rapports numériques harmonieux. La distance entre les planètes est réglée selon des proportions musicales. C’est à dire que la distance entre les planètes correspondrait à des intervalles musicaux. 

Elles sont alors utilisées dans les chants religieux dans les églises de cette période. Selon les récits de l’Eglise du Vatican, la combinaison du solfège sacré avec l’intonation du chant en latin avait un pouvoir de guérison puissant. Elle agissait en profondeur sur l’esprit afin de le soulager de ses souffrances et le mettre sur le chemin de la transformation. 

eglise-vatican-rome-sculpture

Le trésor des chants grégoriens est par la suite perdu. Certaines sources affirment que ces chants auraient été cachés par le Vatican pour des raisons mystérieuses. 

Un des ces chants a toutefois été redécouvert et est maintenant disponible en Cd audio, il s’agit de “L’hymne à Saint-Jean Baptiste”.

Dans le milieu des années 1970, les fréquences du solfège sacré sont redécouverte par le docteur Puleo. Ce dernier, inspiré par un chapitre de la Bible (le livre des nombre nombre, chapitre 7), applique une technique inventée par Pythagore de réduction théosophique, pour trouver une série de 6 fréquences sonores électromagnétiques, correspondant aux 6 notes disparues du solfège ancien. 

Par la suite une septième note est ajoutée au solfège sacré : le si.

Significations et bienfaits des fréquences du solfège sacré

Chaque fréquence du solfège sacré est associée à une note sur l’échelle des 12 tons ainsi qu’à une fréquence désignée en hertz (hz), à une couleur et un chakra.

Do ou Ut – 396 HZ 

Cette fréquence est associée à l’intention. Elle favorise la transformation de la douleur en joie et la libération des sentiments de culpabilité et de peur.

Le do est associé au chakra “racine” (Muladhara) et à la couleur rouge.

Ré – 417 Hz. 

Cette fréquence favorise le changement. Elle aide à se libérer d’expériences traumatisantes. Elle a une action de purification sur le passé et les influences néfastes qu’un accident ou une personne a pu laisser dans sa vie. Elle permet ainsi de dépasser certains obstacles importants tels que des ruptures sentimentales, le décès d’un être cher.
Cette fréquence nous met en contact de l’énergie vitale afin de mettre en marche le changement dans nos vies. 

Le Ré est associé au 2ème chakra ou chakra sacré et au orange.

Mi – 528 hz.

Il s’agit de la fréquence de l’amour et du coeur. Elle possède un pouvoir de guérison important. Elle s’utilise pour réparer l’ADN. Elle favorise la créativité, l’éveil, la paix intérieure, l’augmentation de l’énergie vitale. Le mi stimule l’imagination. 

Cette fréquence est associée au chakra du plexus solaire ainsi qu’à la couleur jaune. 

Fa – 639 Hz

Cette fréquence favorise l’harmonie des relations. Elle peut s’employer afin d’apaiser des relations tendues que ce soit avec la famille, les amis ou dans un couple. Le diapason Fa s’emploie afin d’améliorer les relations d’une personne avec son environnement. Elle permet d’améliorer également les capacité à communiquer, l’empathie, l’accueil et l’amour. 

Le Fa correspond au chakra du coeur (anahata). Il est associé au vert.

Sol – 741 Hz

Cette fréquence s’utilise afin de débloquer l’énergie. Elle permet de trouver les solutions lorsque nous avons le sentiment d’être bloqué dans nos vies. Cette fréquence élimine les toxines des cellules. Elle aide à mener une vie plus simple, plus harmonieuse, et plus épanouie. Le sol est la fréquence du bonheur. Elle conduit également à la manifestation de l’expression de soi, aidant à mener une vie plus stable. 

Le sol est associé au chakra de la gorge (vishuddha) et à la couleur bleu ciel.

La – 852 Hz

Cette fréquence est associée à l’intuition. Elle aide à éveiller son niveau de conscience et s’ouvrir au monde spirituel. Le La à 852 hz peut s’utiliser afin de développer la télépathie, élever ses capacités de perception du réel. Elle favorise la synchronisation du corps et de l’esprit. 

Le la correspond au chakra du “3ème oeil” (ajna) et à la couleur bleu fonçé.

Par la suite des études menées par le Dr Léonard Horowitz ont pu découvrir 3 nouvelles fréquences issues du solfège sacré permettant de créer un cercle parfait de sons.

963 hz  

Cette fréquence est associée à la lumière et à l’énergie universelle. Elle est la réconciliation de l’infiniment petit avec l’infiniment grand. Elle offre la possibilité d’un retour à un sentiment d’unité. Cette fréquence nous relie avec l’énergie universelle et les énergies invisibles sur le monde de la spiritualité. Elle nous permet de nous relier à l’énergie puissante de la nature

Cette fréquence correspond au chakra couronne ou chakra coronal, associé à la couleur violette.

174 hz

Cette fréquence basse possède des capacité anesthésiques naturelles. Elle favorise la diminution de la douleur corporelle et psychique. Cette fréquence procure de l’assurance, de la sécurité et de l’amour.

285 Hz

Cette fréquence agit sur l’aura ainsi que sur les chakras. Elle envoie des énergies de guérison aux organes affaiblis ou endommagés. Elle agit sur le rajeunissement du corps et de l’esprit. 

L’utilisation des fréquences de guérison du solfège sacré

soin-thérapeutique-diapason-solfège-sacré

L’ensemble de ces fréquences possèdent leur propre diapason thérapeutique permettant de travailler de façon précise sur les blocages énergétiques à dénouer. Le travail thérapeutique se fait auprès d’un praticien en sonothérapie disposant d’un set de diapasons thérapeutiques. 

Le sonothérapeute réalise au préalable un bilan énergétique, permettant de déterminer les faiblesses énergétiques. Suite à ce diagnostic, il peut décider d’utiliser tel ou tel diapason de façon à travailler à l’ouverture d’un chakra spécifique. 

Il est également possible de s’auto traiter avec des instruments de sonothérapie adaptés (diapasons du solfège sacré, bols chantants tibétains ou bols de cristal). Le soin peut s’appliquer assis ou couché. Le massage sonore appliqué en auto traitement permet de se relaxer, se reconnecter avec soi-même et se recentrer. Il favorise également un rééquilibrage des chakras.

Conclusion :

Les fréquences de guérison du solfège sacré ont une origine remontant à la nuit des temps. Elles permettent de soulager les douleurs du corps et de l’esprit. Chaque fréquence étant associé à un chakra, il est possible de réaliser un travail thérapeutique fin, axé sur un canal énergétique spécifique. De nombreux instruments thérapeutiques existent afin de réaliser des séances de sonothérapie en auto traitement ou bien auprès d’un thérapeute. Les diapasons du solfège sacré sont des instruments dédiés à ce type de soin énergétique. Toutefois, il est également possible d’avoir recours à des enregistrements vidéo ou audio afin de réaliser un travail énergétique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *